Des crimes et des femmes Automne 1996

Quelques chiffres sur le travail du sexe

1. Quelle est la dimension de l’industrie du sexe?

Les données disponibles sur l’industrie du sexe sont plutôt maigres et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, la plupart des pratiques sont illégales ou au mieux marginales. Deuxièmement, les définitions de ce qui est inclus ou non sont très variables, la pornographie en étant le meilleur exemple. Et troisièmement, les pratiques fluctuent énormément: peu en font une occupation à plein temps, moins encore une carrière, les agences changent régulièrement leurs numéros de téléphone et adresses, et ainsi de suite.

2. De combien de personnes parle-t-on?

Évaluer le nombre de travailleuses et de travailleurs du sexe soulève les mêmes problèmes qu’évaluer la taille de l’industrie. Plusieurs études-terrain ayant été réalisées, il est toutefois possible d’en arriver à certaines estimations. Ainsi, Gemme (1993) suggère qu’on compterait environ 500 prostituées à Montréal (incluant la prostitution de rue, les agences d’escorte et de massage, et la danse nue). De ce nombre, environ 250 seraient des travailleuses de rue. (Là-dessus, un rapport écrit pour la ville de Toronto en 1983 estimait que les travailleuses de rue représentaient 20% de toutes les travailleuses du sexe). L’on estimerait à environ 150 le nombre de danseuses à Montréal. Dans toutes les études, les femmes forment la grande majorité des travailleuses et de travailleurs du sexe, généralement dans une proportion de 80%.

3. Qui sont les travailleuses du sexe?

Qu’il s’agisse des études menées en 1985 par le ministère de la Justice dans le cadre des travaux du Comité Fraser ou de celles de 1988 dans le cadre de l’évaluation de C-49, les données sur les caractéristiques socio-démographiques des travailleuses du sexe sont généralement similaires:

4. Santé et sécurité au travail

Sources:

Canada (1985) Rapport du Comité spécial d’étude sur la pornographie et la prostitution, Ottawa: Approvisionnements et Services, 2 vols.

Gemme, R., et al., (1985) Rapport sur la prostitution au Québec, Ottawa: ministère de la Justice.

Gemme, R., et al., (1989) La prostitution de rue: effets de la loi, Montréal, Québec, Trois-Rivières, Ottawa: ministère de la Justice.

Gemme, R., et al., (1993) "Évaluation de la répression de la prostitution de rue à Montréal de 1970 à 1991", revue Sexologique, vol. 1, no. 2.

Shaver, F., (1993) "Prostitution: A Female Crime?" in Adelberg, E. et C. Currie, (eds.) in Conflict with the Law, Women and the Canadian Justice System, Vancouver: Press Gang Publishers.

Shaver, F., (1995) "Occupational Health and Safety on the Dark Side of the Service Industry" in Fleming, T., (éd.) Post-Critical Criminology, Scarborough: Prentice Hall.