This posting is available in French only.

Poste : Intervenant(e) communautaire en poste régulier à temps partiel
Programme : Surveillance communautaire en Outaouais

Description du programme

Le programme de surveillance communautaire a vu le jour en 1998 pour permettre aux organismes communautaires d’assurer la surveillance et le suivi des femmes sous juridiction provinciale, en communauté. Les bénéficiaires du programme sont soumises à un des statuts légaux suivants : sursis d’emprisonnement, libération conditionnelle ou probation. Les intervenantes de ce service supervisent des femmes selon les exigences requises à leur ordonnance. Elles doivent veiller à ce que les femmes respectent les conditions légales, en plus de leur offrir conseils, soutien et assistance dans leur milieu.

Tâches

  • Effectuer des rencontres individuelles sous forme d’entrevues avec 25 femmes (50% de la charge de travail) ;
  • Rédiger des notes officielles au sujet de rencontres et des rapports réguliers sur l’évolution des femmes suivies (50% de la charge de travail) ;
  • Effectuer des visites à domicile et dans de plus rares cas, faire des rencontres en détention et comparaître à la Cour ;
  • Faire de la compilation de données statistiques ;
  • Entretenir des rapports avec les partenaires correctionnels et communautaires, notamment les agents de probation.

Exigences du poste

Expérience académique et professionnelle 

  • Diplôme universitaire de 1er cycle dans une discipline pertinente au poste ;
  • Expérience professionnelle minimale de 1 an en intervention ;
  • Très bonnes habiletés de rédaction en français ;
  • Intérêt et compétences en relation d’aide ;
  • Intérêt prononcé pour les enjeux communautaires et sociaux en lien avec la réintégration sociale des femmes judiciarisées et marginalisées ;
  • Avoir la capacité de, à la fois, appliquer des mesures coercitives et travailler en relation d’aide ;
  • Excellent sens de l’organisation afin de gérer un important volume de travail ;
  • Avoir un sens des responsabilités, être polyvalent(e) ;
  • Connaissances liées à la problématique des femmes en justice pénale, de la santé mentale et des différentes formes de dépendance ;
  • Connaissance du fonctionnement des Services correctionnels du Québec, un atout ;
  • Bonne connaissance des ressources communautaires, un atout.
  • Bonne connaissance informatique : Windows, Microsoft Office et différents navigateurs Internet. Apprendre et s’adapter à des systèmes de gestion et des bases de données spécifiques au poste ;
  • Valeurs personnelles qui sont proches de la mission de l’organisation ;
  • Capacité d’adaptation ;
  • Faire preuve de bon jugement et de cohérence dans son processus décisionnel ;
  • Personnalité chaleureuse et empathique ;
  • Capacité de gestion des conflits et des situations de crise.

Travail d’équipe 

  • Aimer le travail d’équipe et posséder de bonnes habiletés de communication interpersonnelle ;
  • Démontrer une attitude de collaboration, avoir la capacité de demander de l’aide et de recevoir des commentaires constructifs ;
  • Intérêt pour des événements sociaux internes ;

Autre 

  • Excellent français parlé et écrit, anglais parlé ;
  • Permis de conduire obligatoire. Posséder une voiture ou un abonnement de partage de véhicules, du type Communauto.

Condition de travail

  • Poste régulier à temps partiel, 3 jours/semaine ;
  • Horaire de jour, soirs au besoin ;
  • Entrée en fonction le 18 septembre 2017 ;
  • Salaire selon l’échelon correspondant de la convention collective.

Veuillez envoyer votre lettre de motivation et votre CV au plus tard le 31 août 2017 à l’adresse suivante : admin@elizabethfry.qc.ca. Notez que seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*